top of page
  • Photo du rédacteurPedrito

Nekza, Kilzyou et Lotfi remportent l'eFootball Championship Pro 2023 avec Manchester United !


Ce samedi 24 juin, Manchester United a remporté l'eFootball Championship Pro pour la première fois de son histoire. Les Red Devils se sont imposés deux victoires à zéro en finale face au FC Bayern.


Une première qui n'en est pas une pour les trois joueurs mancuniens, les français Lotfi Derradji, Lucas "Nekza" Lorge et Kilyan "Kilzyou" Faucheux, qui avaient déjà tous remporté au moins une fois la compétition ces dernières saisons.


Grâce à leur deuxième place au classement à l'issue de la saison régulière, les trois "frenchies" de Manchester étaient directement qualifiés pour les demi-finales où ils ont été rejoints par l'AC Milan, vainqueur d'Arsenal en deux manches (2-1 et 2-2, 5-4 aux tirs-au-but).


Une grosse frayeur en demi-finale


Et c'est par une énorme surprise qu'a débuté cette confrontation : Nekza s'est incliné 0-3 face au surprenant Frankino. Ce dernier était encore amateur il y a encore quelques semaines et s'est révélé lors de la Coppa eFootball Italia dont il a été désigné meilleur joueur. Il a été intégré à l'effectif pro des Rossoneri après sa victoire dans la compétition, pour laquelle il s'était qualifié online en tant que simple fan. Il a surpris tout son monde en surclassant le meilleur joueur et champion en titre de l'eFootball Championship Pro.


Mais comme durant tout cette saison, United n'a pas baissé les bras, et il en fallait plus pour entamer la détermination de Kilzyou et Lotfi, qui renverseront la vapeur en battant à tour de rôle Naples17x (3-2 après prolongation) et Sasinho (4-2).


En finale, le trio français était opposé au FC Bayern, successivement vainqueur de l'AS Roma (deux manches à zéro, 5-1 et 2-1 après prolongations) et du FC Barcelone (deux manches à une, 0-3 puis 3-2 et 2-1).


Un mental d'acier


Pas le temps de gamberger pour Nekza qui a ouvert le bal face à Mestre. La révélation de la saison 2022 a fait la démonstration de ses ressources mentales en mettant de côté la frustration de son revers en demi-finale, pour disposer tranquillement de l'Espagnol, 2-0.


La seconde manche nous a offert une belle dose de suspense. A l'issue d'un 0-0 âprement disputé, Kilzyou et José ont du jouer les prolongations et une séance de tirs-au-but. Et c'est le français qui, plein de sang froid, s'est imposé par quatre transformations à deux !


Le trio a explosé de bonheur lorsque le dernier tir a fait trembler les filets bavarois. Submergé par ses émotions, Nekza n'a pu contenir un torrent de larmes de joie en célébrant son deuxième titre consécutif dans le circuit professionnel.


Une victoire "très spéciale"


"C'était tellement dur cette année, que j'ai tout lâché là !", a-t-il expliqué, encore sonné par la victoire, au micro de la chaîne Youtube officielle d'eFootball, qui retransmettait le tournoi en direct. "Je suis heureux pour moi, pour mes coéquipiers, pour le club surtout. Il le mérite ce club !"


"C'est juste impressionnant parce qu'avec la séance de tirs-au-but, le match se joue en une seconde, et en un instant, tu es champion. Gagner avec ce maillot, pour ce club, pour nous c'est très spécial", a réagi Lotfi. "Nous avions tous déjà gagné avec un autre club, mais c'est un sentiment tellement particulier, c'est tellement différent de gagner avec Manchester et nous sommes plus heureux que jamais dans notre vie !"


Kilzyou MVP de la phase finale


"Le début de saison a été très difficile", a rappelé Kilzyou. "Mais on a beaucoup travaillé avec toute l'équipe, ils (le staff) nous ont donné beaucoup de conseils, même quand nous avons pris zéro point contre Arsenal. C'était inhabituel pour nous d'être septièmes, mais nous avons travaillé ensemble, en équipe, et nous sommes très fiers de ce que nous avons fait !"


Et cerise sur le gâteau, Kilzyou a été désigné meilleur joueur des phases finales et a remporté ainsi un chèque de 10.000 euros.



Le tableau complet de cette phase finale :



Le replay vidéo intégral du tournoi final :



108 vues0 commentaire

Comments


bottom of page