top of page

Les licences AFC pourraient disparaître d'eFootball après la rupture d'un important contrat


La nouvelle a fait l'effet d'une bombe dans le football asiatique : le 15 septembre dernier, la Confédération asiatique de football (AFC) a décidé de rompre le partenariat qui la liait à la société Football Marketing Asia, qui était chargée de gérer ses droits commerciaux et d'image. Le contrat, qui avait pris effet en 2021, devait expirer en 2028 et était estimé à 4 milliards de dollars. L'AFC, qui est a la recherche d'un nouveau partenaire commercial, a justifié ce choix par "les nouveaux défis imposés par l'environnement commercial post-pandémie qui évolue très rapidement", rapporte le site spécialisé sportspromedia.com.


La confédération asiatique est également sous le feu des critiques et risque de devoir faire face, dans les prochaines semaines, à des actions judiciaires de la part de ligues et clubs membres, suite à la qualification en AFC Champions League de trois clubs* détenus par le Fond d'investissement public saoudien (PIF) alors que le règlement de la compétition interdit la multipropriété.


L'édition 2023 absente d'eFootball alors qu'elle a commencé


D'après nos informations, dans ce contexte, le partenariat liant l'AFC à Konami pour la licence exclusive des compétitions internationales asiatiques (Coupe d'Asie des nations et AFC Champions League), qui court jusqu'en 2025, serait également menacé.


Cela pourrait expliquer l'absence totale de communication de la part de Konami autour de l'AFC Champions League dont l'édition 2023 a débuté le 20 septembre dernier, ou encore le fait que le logo et la tenue officielle d'Al-Hilal ne figurent pas sur la carte Dream Team de Neymar qui a été offerte récemment aux joueurs d'eFootball pour célébrer la "nouvelle aventure" du brésilien.


*Les trois clubs concernés sont Al-Nassr, Al-Hilal et Al-Ittihad.

308 vues0 commentaire

Comments


bottom of page