top of page
  • Photo du rédacteurPedrito

Un employé de Konami se disant victime d'abus de pouvoir et de harcèlement tente de tuer son ex-chef



Mardi 11 avril, la préfecture de Tokyo a révélé qu'un employé de Konami Digital Entertainment, la société éditrice d'eFootball, avait été arrêté, le jour-même, en flagrant délit après avoir frappé son ancien chef à la tête à l'aide d'un extincteur.


D'après la police japonaise, le mis en cause aurait déclaré avoir été "victime de harcèlement et d'abus de pouvoir". Il aurait avoué avoir eu "l'intention de tuer" son ex-manager pour ces motifs.


Blessée à la tête, la victime, âgée de 48 ans, a été hospitalisée et son agresseur a été inculpé pour tentative de meurtre.


D'après le site d'informations nippon livedoor.com, les faits se sont produits dans les locaux du siège de Konami, dans le quartier de Ginza, vers 11 heures du matin, heure locale. L'agresseur a été maîtrisé par un collègue avant d'être remis aux autorités. Il avait déjà signalé à l'entreprise les problèmes relationnels qu'il rencontrait avec sa victime, mais l'enquête interne avait conclu à un manque de preuves. En 2020, l'employé soi-disant harcelé avait simplement été muté dans un autre service.

85 vues0 commentaire

コメント


bottom of page